Mises à jour sur l’Office Canada-Nouvelle-Écosse de l’énergie extracôtière (OCNEEE)

Le 11 avril 2022, le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Jonathan Wilkinson, et le ministre des Ressources naturelles et des Énergies renouvelables de la Nouvelle-Écosse, l’honorable Tory Rushton, ont publié un communiqué conjoint dans lequel ils déclarent ce qui suit : « Le Canada et la Nouvelle-Écosse annoncent leur intention d’élargir le mandat du régime réglementaire de l’énergie extracôtière pour appuyer la transition vers une économie propre et la création d’emplois durables. »  Cette annonce évoque l’accord des deux gouvernements visant à « moderniser l’Office Canada–Nouvelle-Écosse des hydrocarbures extracôtiers, qui élargirait ainsi son mandat à la réglementation de la mise en valeur des sources d’énergie renouvelable dans la zone extracôtière Canada–Nouvelle-Écosse. Le projet de modernisation de l’Office cadre avec la volonté des deux gouvernements de diversifier leurs économies et prévoit, pour l’organisme, un nouveau nom (soit Office Canada–Nouvelle-Écosse de l’énergie extracôtière) qui reflète mieux son mandat élargi. »

Les membres et le personnel de l’Office saluent l’élargissement du mandat de leur organisme. Nous disposons de l’expérience et de l’expertise technique et réglementaire nécessaires pour réglementer l’énergie renouvelable extracôtière et nous attendons avec impatience ces changements. La constitution de l’Office en organisme de réglementation de l’énergie extracôtière est conforme à ce que font les autres organismes de réglementation canadiens et internationaux.

Cette page Web fera le point sur l’élargissement du mandat de l’OCNEHE et son changement de nom pour devenir l’Office Canada-Nouvelle-Écosse de l’énergie extracôtière.